Beehave

Lettre de motivation pour un stage chez un notaire : comment l’écrire ?

Lettre de motivation pour un stage chez un notaire : comment l’écrire ?

La validation d’une période de stage est maintenant monnaie courante dans le parcours scolaire d’un étudiant en France. Le CV et la lettre de motivation sont les documents les plus importants dans cette recherche de stage. Voyons ensemble comment écrire une lettre de motivation pour un stage chez un notaire en 2021.

 

 

Une évolution des programmes éducatifs

 

Être étudiant en droit dans les années 1990 et être étudiant en droit en 2021 ne sont pas tout à fait la même chose. En effet, de nos jours les programmes éducatifs sont souvent orientés vers la professionnalisation. Cela se traduit par la mise en application des connaissances acquises au sein de la formation, auprès des études notariales par le biais de stages conventionnés. Ainsi, que ce soit pour un BTS Notariat, un BUT Carrières Juridiques, une Licence en Droit, une Licence Pro Activités Juridiques, un Master à dominante juridique ou le diplôme d’un IEJ ou d’un CRFPA, la validation d’un stage conventionné est obligatoire.

 

Le stage doit généralement s’effectuer en fin d’étude. Celui-ci suit un objectif pédagogique défini par et  reconnu par l’établissement. Un maître de stage attribué au stagiaire s’assurera de son bon déroulement. Son but étant de permettre aux étudiants de tester leur projet professionnel, de valoriser leurs connaissances académiques et d’acquérir des compétences que seule une pratique sur le terrain peut offrir. Même s’il ne garantit pas un emploi, il s’inscrit dans une stratégie professionnelle à moyen et long terme. En effet, il n’est pas rare qu’un stagiaire soit embauché ensuite pour un emploi saisonnier, un remplacement ou un CDI après la fin de ses études. 

C’est pour cette raison qu’il est impératif de soigner sa candidature de stage, car celle-ci pourrait avoir un impact déterminant pour la carrière professionnelle de l’étudiant. C’est là qu’entrent en jeu le CV et la lettre de motivation.

 

La lettre de motivation, un document à ne pas négliger

 

Après avoir mis à jour les informations du CV et travaillé le design de celui-ci, il faut s’occuper de la rédaction de la lettre de motivation. L’élément de différenciation qui peut tout changer.

 

Dans sa lettre de motivation pour le stage, le stagiaire devra tout mettre en œuvre pour démontrer la cohérence entre ses choix d’études et le service juridique qu’il sollicite, et cela peu importe son niveau d’étude. Cela passe par la mise en avant des connaissances déjà acquises et le secteur d’expertise choisi.  

 

La lettre de motivation détaillée 

 

Le fond de la lettre de motivation

 

La lettre de motivation ne doit pas être généraliste, mais pertinente. La pertinence de la lettre est marquée par le contenu de la lettre. Celui doit être le parfait combo entre notamment, la connaissance du postulant concernant la spécialisation du cabinet notarial, et les raisons qui le motivent à postuler auprès de cet établissement en particulier.

 

Le candidat doit préciser qu’il est prêt à travailler et à apprendre tout en apportant au cabinet juridique ses connaissances juridiques mais aussi ses autres compétences dans d’autres domaines qui pourraient être utiles, comme l’informatique par exemple.

 

La lettre de motivation doit être soignée, sans fautes d’orthographes et erreurs de syntaxe. En ce qui concerne le temps de rédaction, il est peu recommandé d’utiliser le conditionnel. C’est l’utilisation du présent qui est préconisé. En effet, celui-ci fait preuve d’une certaine volonté et de confiance en soi.

 

La forme de la lettre de motivation

 

La lettre doit prendre une forme bien précise :

 

  • L’entête

 

L’entête de votre lettre de motivation devra contenir les éléments suivants :

– Vos coordonnées : nom, prénom, numéro de téléphone, adresse…

– Les coordonnées du destinataire

– La date de l’envoi de la lettre

– La référence de l’annonce si il ne s’agit pas d’une candidature spontanée

 

  • La formule d’appel

 

Il convient de commencer par “ Monsieur ” ou “ Madame ” si vous connaissez le sexe de la personne qui vous lira. Si ce n’est pas le cas, veuillez optez pour : “ Madame, Monsieur ”.

 

  • Le corps du texte

 

Le texte doit commencer par une phrase d’accroche.  “ Diplômé en [votre formation], je postule aujourd’hui pour le poste de [métier] auprès de votre entreprise. ”

Il doit être divisé en 3 parties distinctes, telles que : votre présentation, vos connaissances sur l’étude notariale ou l’entreprise, et enfin ce que vous pouvez vous apporter l’un l’autre.

 

  • La formule de politesse 

 

Une formule de politesse est de rigueur pour clore votre lettre de motivation. Celle-ci doit  indiquer au recruteur que vous êtes disponible pour répondre à ses questions et pour programmer un entretien.  

Un fois votre CV et lettre de motivation fin prêt, il est temps de passer à l’envoi. Celui-ci peut être fait par mail, par voie postale ou encore en face-à-face en se rendant directement dans l’établissement visé. 

Désormais vous avez toutes les informations pour écrire une la lettre de motivation pour un stage chez un notaire

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

 

 

Articles connexes :