Beehave

La pandémie et le travail à distance : sécurité et collaboration

Le télétravail, qui n’était alors qu’un plus pour les entreprises, est devenu une solution pour faire face aux multiples confinements et aux gestes barrières durant la pandémie mondiale du Covid-19. En effet, selon France Info, en mai 2020 durant le premier confinement, 41% des salariés français travaillaient à temps complet ou à temps partiel en télétravail. Cette pratique a permis aux français de continuer à travailler en toute sécurité durant la crise.

 

Revenons maintenant à la définition du télétravail. Selon l’article L.1222°9 du Code du travail français : « le télétravail désigne toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication ».

 

Plus simplement, c’est le fait de travailler à distance des locaux de son lieu de travail. Cette pratique est apparue comme l’alternative évidente pour continuer à effectuer son travail et à collaborer avec ses collègues dans une période où la proximité physique est devenue « risquée ». En travaillant en télétravail, les employés d’une entreprise ont pu rester en sécurité chez eux. Ils ont pu donc éviter au maximum d’être confrontés au virus et de se contaminer. 

 

L’accès au télétravail n’a pas été le même pour tous les secteurs. Selon France Info, en mai 2020, le secteur de l’industrie et du commerce a été le secteur avec le moins de travailleurs en télétravail avec seulement 10% de salariés le pratiquant. Ce phénomène peut s’expliquer par le fait que pour les métiers de l’industrie qui sont généralement des métiers assez manuels, le travail et par la même occasion la collaboration ne peut s’effectuer presque uniquement que sur le terrain. Pour le secteur des BTP le même problème se pose, à part pour les employés effectuant des tâches administratives, la présence physique est nécessaire. Le télétravail ne peut donc pas s’appliquer à tous les secteurs.

 

En revanche, pour d’autres secteurs, le télétravail est beaucoup plus compatible. Par exemple dans le domaine du droit, les notaires ont bien accueilli cette méthode de travail car certaines études notariales la pratique déjà régulièrement depuis plusieurs années (article dédié : Notaire, un métier en pleine mutation: jeune génération et nouvelles pratiques). Certains notaires ont néanmoins émis plusieurs réserves quant à l’utilisation de cette nouvelle organisation pour une durée prolongée. Ils ont toutefois dû s’adapter et faire des compromis pour assurer la sécurité de leurs collaborateurs et continuer leurs activités.

 

Lors du premier confinement, lorsque le télétravail a été mis en avant, une question s’est posée : comment continuer à collaborer avec ses équipiers de manière optimale et efficace à distance ?

 

Il faut prendre en compte la culture d’entreprise de l’organisation. Plus la culture d’entreprise est forte, plus les salariés vont garder malgré la distance, une certaine proximité entre eux et avec l’entreprise. Cela est dû au fait qu’ils partagent les mêmes valeurs, méthodes de travail, organisation etc. Cela constitue un autre avantage d’entretenir une culture d’entreprise forte (article dédié :  Culture d’entreprise: Personnaliser vos stockages et créer un espace à votre image).

 

Les outils de travail à distance tels que Beehave entrent également en jeu dans la recherche de l’optimisation de la collaboration à distance. Beehave par exemple est un outil permettant d’automatiser le suivi de vos dossiers, de digitaliser tous vos documents, il est votre allié dans votre digitalisation. Il peut également vous créer un espace de travail collaboratif pour vous permettre de collaborer en temps réel avec vos collaborateurs, suivre leur avancement et travailler ensemble. 

 

Beehave peut vous aider à instaurer durablement le télétravail dans vos pratiques de travail.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir les informations nécessaires et à sauter le pas.

Latest Blog

Réduire le stress au travail grâce à l’automatisation

Selon l’étude Workforce View 2020, en France, 55% des salariés ressentent du stress chaque

Quelles différences entre digitalisation et dématérialisation?

La dématérialisation est un concept souvent lié au développement durable. De nos jours, nous

Se digitaliser sans perdre son ADN : Beehave part de vos challenges

Se digitaliser ne signifie pas se transformer mais s’adapter. L’objectif majeur de la digitalisation