Beehave

BeeNews : l'actualité Business Technologies Automatisation

Le no code, Quesaco? 

No-code
Picture of Auteur : Romane

Auteur : Romane

Au cœur de l’ère du digital, une nouvelle manière de concevoir la création numérique se façonne, appelée Nocode.  

Ces derniers temps, le No code prend de l’ampleur, de nombreuses startups et entreprises l’adoptent au sein de leur structure. Fini les lignes de code interminables, place à de nouveaux champs d’action.   

 

Le no code peut être défini comme le fait de construire des logiciels (comme des sites web, des jeux vidéos, des chatbots) ou d’automatiser toute sorte de processus via une interface visuelle simplifiant alors le travail du créateur. 

Cette méthode permet de dire adieu aux lignes de codes et d’accueillir la méthode du glisser déposer, ce qui simplifie considérablement le travail. Entre gain de temps, créativité et une accessibilité sans faille, le no code révolutionne le monde du numérique. 

 

Pourquoi adopter le Nocode?

 

Le Nocode est le futur du numérique. Que vous soyez une start-up ou une grande entreprise, il fera partie de votre mode de travail au quotidien. Apportant des solutions concrètes face aux problèmes du marché et celles des entreprises, cet outil révolutionne l’univers du numérique.  

 

Flexibilité et productivité pour une entreprise

 

La flexibilité des plateformes Nocode suscite un grand intérêt pour les entreprises. 

Cette méthode simple d’utilisation permet en peu de temps de créer tout un projet, comme une application ou un site web sans dépendre de développeurs. Il est alors possible grâce à cette solution Nocode de répondre à un besoin rapidement et efficacement. Mais surtout de tester ce produit en itérant sur les différentes versions d’une idée pour gagner en agilité.

 

Outre la flexibilité, le No code permet aux entreprises de gagner en productivité. Cette méthode complète les ressources informatiques déjà existantes de ce​​rtaines entreprises. Ainsi elles observent un gain de productivité, finis les erreurs et la perte de temps. 

 

Une solution peu coûteuse

 

Le Nocode est sans aucun doute une des solutions les moins coûteuses dans le monde de la création numérique. 

Pour utiliser les outils du Nocode, nul besoin de qualifications. Il n’est plus indispensable d’engager une équipe de développeurs, vous pouvez lancer votre projet sans vous ruiner sur la main d’œuvre, même si toutefois les outils du Nocode ont un prix. Un prix qui s’apparente davantage à un investissement.

L’avantage mis en avant par cette méthode est la possibilité d’avoir des formules ou forfaits d’essais afin de voir ce que l’entreprise recherche réellement et ce qui correspond le plus à son identité de marque.   

 

“Fast delivery” pour le client

 

Cette solution Nocode permet à l’entreprise de créer une interface visuelle simple et ainsi permet d’accélérer les délais de livraison des produits numériques.

Selon une étude, l’utilisation des plateformes no-code permet de réduire les délais de développement par 10 par rapport au développement classique. C’est une solution idéale pour tester un projet rapidement avant de se lancer vraiment.  

 

Grâce au Nocode, plus besoin d’être un expert de l’informatique pour pouvoir montrer ses idées de projets. 

Avec cette méthode, une entreprise peut mettre en avant sa créativité et son innovation au sein de sa structure sans se soucier de son savoir technique. 

 

Avec Beehave simplifiez votre quotidien grâce à une transformation numérique qui s’adapte à votre entreprise. 

Beehave vous garantit une adoption digitale sans obstacle et personnalise votre interface pour être au plus proche de votre ADN.

 

Avec notre plateforme no code, ne vous fixez plus aucune limite, rejoignez nous dans la #revolutiondigitale.

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre RDV avec nos experts pour une démo de notre plateforme Nocode : Démonstration rapide et gratuite

 

Lien avec d’autre articles Beeblog :

No-code: le digital à la portée de tous

Créer une plateforme collaborative

Transformation numérique et no-code: quels liens pour l’avenir ?

L’automatisation des métiers : quel avenir ?